Fiche 01.07 Les mesures d'urgence

 

LES RISQUES:

  • Les erreurs et les indécisions peuvent causer des dommages aux personnes (aussi au travailleur lui-même) et aux choses
  • Le manque des systèmes/des équipements/des appareillages de gérance du Premiers Secours
  • La capacité de gérer, quant il est nécessaire, les systèmes/les équipements/les appareillages à disposition
  • Le manque de conscience de ses propres droits/devoirs
  • La sous-estimation de son propre rôle

 

Il faut se rappeler:
En cas d'événements non désirés (voire principes d'incendie, accidents et malaises différentes) l'entreprise doit être organisée pour en faire face, et les travailleurs doivent savoir quoi peuvent/doivent faire, même s'ils ne font pas partie des «équipes d'urgence».

 

INDICATIONS PRATIQUES ­ OPÉRATIONNELLES:

 

En général, l'Employeur doit:

Prévoir quoi faire en cas d'urgence (élaborant un Plan d'Urgence): le premiers secours, la lutte contre l'incendie, l'évacuation des travailleurs et le danger immédiat et grave. S'il est nécessaire, préparer une appropriée signalisation d'avertissement et de sécurité.

 

Élire les personnes proposées à la prévention, aux Premiers Secours et les Surveillantes du Feu (habituellement dans les entreprises qui comprennent jusqu'au 5 ouvriers, ces rôles sont assumés par l'employeur) et communiquer leurs noms à tout le personnel. Les personnes proposées doivent fréquenter un cours spécifique.
Il faut s'équiper avec:

  • une «Trousse de Secours» à tenir dans le siège de l'entreprise;
  • un ou plusieurs «Paquets de pansement» à mettre dans les véhicules qui peuvent s'éloigner de le siège de l'entreprise (par exemple tracteur, camion);
  • un numéro proportionné d'extincteurs (au moins 1 pour chaque «centre de danger»: ou il y a des matériaux qui peuvent prendre feu et causer dommage à personnes et ou choses).

 

Placer près du téléphone de l'entreprise une feuille avec les numéros de téléphone principaux (115, 118, etc) et un schéma d'un «coup typique» pour alerter les secours de façon appropriée sans être pris de panique.

 

Il faut établir des règles (Plan d'Urgence Interne) à communiquer à tous et dresser une carte de l'entreprise où on a placé: les extincteurs, la Trousse de Secours, les systèmes de blocage (interrupteur électrique général, vanne centralisée de méthane) et le «rendez-vous».

 

En cas d'incendie, le travailleur doit:

S'il fait partie de l'équipe du Surveillantes du Feu, intervenir sur place et agir selon les indications du cours et du «bon sens».

 

S'il ne fait pas partie de l'équipe du Surveillantes du Feu, suivre les indications du Plan d'Urgence. En général, il faut abandonner le lieu de travail ou la zone dangereuse et se mettre à l'abri parvenant au rendez-vous. On doit rester à disposition des Surveillantes et éventuellement appeler les Sapeurs-Pompiers (115).

 

En cas de malaise/évanouissement/accident, le travailleur doit:

S'il fait partie de l'équipe du Premiers Secours, intervenir sur place et agir selon les indications du cours et du «bon sens». En général, il faut s'assurer de l'état de santé de la personne, et si c'est possible, il faut le mettre en «position de repos» et puis il faut appeler les Secours (118).

 

S'il ne fait pas partie de l'équipe du Premiers Secours, il faut se mettre à l'abri et à disposition de l'équipe et éventuellement appeler l'ambulance (118).

 

ULTÉRIEURES INDICATIONS ET RECOMMANDATIONS

  • On conseil e d'effectuer au moins une fois par an (il n'est pas prescrit toujours comme obligation) le «test d'évacuation» complet de simulation et actuation des premiers interventions possible dont on doit maintenir un document.

 

Liste du contenu de la Trousse de Secours: Liste du contenu du Paquet de Pansement:
gants stériles à usage unique (5 paires); gants stériles à usage unique (2 paires);
visière de protection contre les giclées; flacon de 125 ml de solution pour application cutanée de polyvidone iodée à 10% de iode (1);
flacon d'un litre de solution pour application cutanée de polyvidone iodée à 10% de iode (1); flacon de 250 ml de sérum physiologique (sodium chlorure ­ 0,9%) (1);
flacon de 300 ml de sérum physiologique (sodium chlorure ­ 0,9%) (3); compresse de gaze stérile 18 x 40 sachet individuel (1);
compresse de gaze stérile 10 x 10 sachet individuel (10); compresse de gaze stérile 10 x 10 sachet individuel (3);
compresse de gaze stérile 18 x 40 sachet individuel (2); pince stérile à usage unique (1);
serviette jetable stérile(2); paquet de coton hydrophile (1);
pince stérile à usage unique (2); boîte de sparadrap prêt à 'emploi de différentes mesures (1);
paquet de maille élastique de mesure moyenne (1); roule au de sparadrap en 2,5 cm (2);
paquet de coton hydrophile (1); roule au de bande de crêpes (largeur 10 cm) (1);
boîte de sparadrap prêt à l'emploi de différentes mesures (2); ciseaux (une paire);
rouleau de sparadrap en 2,5 cm (2); garrot(1);
ciseaux(une paire); pochette de froid instantanée (2)
garrot(3); sac à usage unique pour les déchets médicaux (2);
pochette de froid instantanée (2) guide médicale type premiers secours dans l'attente de l'ambulance.
sac à usage unique pour les déchets médicaux (2);  
thermomètre;  
sphygmomanomètre.  

 

Quels extincteurs utiliser:

  • à poudre: ils sont adaptes par tout, mais ils laissent des traces évidentes
  • à CO2 (anhydride carbonique): près de stable aux électriques principales où il vaut mieux ne pas saler.

 

Où placer les extincteurs (au peu près ; en tout cas il faut suivre les réglementations spécifiques pour la prévention d'incendies, si elles existent, ou les indications des auteurs du projet):

  • près de la citerne de gasoil: n° 3 (ils peuvent « couvrir » des autres zones voisines, au peu près 10 ­ 15 m);
  • près de la citerne de GPL: n°2;
  • dans le dépôt des produits phytosanitaires: n° 1;
  • dans le hangar pour les véhicules agricoles: n° 1 près des sorties/des portes (en moyenne: n° 1 chaque 150 ­ 200 m²);
  • dans l'atelier de mécanique: n° 1;
  • dans le fenil: n° 1;
  • dans les véhicules agricoles et de transport qui peuvent s'éloigner du siège de l'entreprise: n° 1 pour chaque véhicule.

Il faut de rappeler que les extincteurs doivent être contrôlés tous les 6 mois par des experts.

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova