Fiche 01.05 L'Équipement de Protection Individuelle (É.P.I.)

 

LES RISQUES:

  • Un majeur risque d'accident aux parties du corps exposées causé par la sous-estimation des situations dangereuses
  • Une majeure probabilité d'apparition de maladies du travail causée par la conscience insuffisante des conséquences aux expositions à long terme
  • Une réduction de l'efficacité des systèmes de protection par manque d'entretien
  • L'absence de confrontation parmi les travailleurs et la création de stress (réactions dangereuses)
  • Le manque de la connaissance de la lois
  • Les sanctions de la part des Organismes de Contrôle

 

Il faut se rappeler:
Les Équipements de Protection Individuelle (É.P.I.) comprennent tous les accessoires qui ont la fonction de protéger, contre les risques pour la sécurité et pour la santé, la personne qui les porte. Les É.P.I. réduisent les conséquences des accidents, ils ne les annulent pas, ni minimisent les probabilités que des situations dangereuses se créent.

 

INDICATIONS PRATIQUES ­ OPÉRATIONNELLES:

 

On doit vérifier, directement sur l'Évaluation des Risques, l'exigence d'adopter les É.P.I. pour minimiser les risques de situations restées dangereuses.

 

Il faut déterminer les caractéristiques des É.P.I. qu'on désire: ils doivent être proportionnés aux risques, conformes aux normes générales et aux leurs propriétés et être certifiés par le producteur. Attention! Parfois les É.P.I. peuvent minimiser un risque, mais en créer des autres.

 

Les É.P.I. doivent être achetés et donc fournis par l'Employeur.

 

Il faut préciser aux travailleurs que les É.P.I. sont propriétés de l'entreprise et ils ne sont que leur confiés. Les ouvriers ont la responsabilité de les utiliser quand il est prévu et dans la façon indiqué par l'Employeur.

 

Il faut effectuer le service d'entretien, les réparations et les substitutions nécessaires pour maintenir efficace et en conditions hygiéniques satisfaisantes les É.P.I. (suivre les indications du producteur).

 

Il faut informer et former (et si nécessaire suivre un cours de formation professionnelle, par exemple pour les cache-oreilles anti bruit ou les bouchons d'oreilles anti bruit) les travailleurs sur les risques dont les É.P.I. les protègent et en indiquer l'utilisation correcte, c'est à dire quand et comment les utiliser.

 

Il faut rappeler aux travailleurs que:

  • les É.P.I. misàl eur disposition do i vent être utilisés dans les cas prévues et avec soin;
  • ils ne peuvent pas les changer ni les modifier;
  • ils doivent communiquer tout de suite les éventuels défauts des É.P.I. mis à leur disposition et/ou les difficultés d'utilisation.

 

Il faut considérer que, en agriculture, les É.P.I. les plus fréquemment utilisés sont:

  • pour la protection de la tête: le casque de protection (rarement, seulement en cas de taille d'un certain niveau); le chapeau (longue permanence sous le soleil sans autre protection);
  • pour la protection des yeux: les lunettes de protection, la visière de protection (durant l'utilisation de la débroussailleuse, de la tronçonneuse, des machines-outils, etc); la masque de soldeur;
  • pour la protection des oreilles: les cache-oreilles, les bouchons d'oreilles (utilisation ou proximité des machines et des équipements bruyants);
  • pour la protection des mains: les gants avec une haute résistance mécanique (travaux qui présentent risques des piqûres, des coupures, des abrasions, des contacts occasionnels avec des parties chaudes); les gants avec une haute résistance chimique (utilisation et manipulations de produits phytosanitaires);
  • pour la protection des pieds: les chaussures résistantes et faciles à enlever avec la semelle et la pointe renforcées (danger de piqûres ou d'écrasement à cause de la chute des chargements et d'interférence avec machines/équipements); les bottes en caoutchouc (zone humides, étables, etc;
  • pour la protection des autres parties du corps: les tabliers de caoutchouc, les bavettes, les bleus de travail à manches, les tabliers et les bretelles anti-accrochage (travail en présence d'humidité, sur les machines, etc); les bleus de travail avec une haute résistance chimique (distribution des produits phytosanitaires); les bleus de travail anti-coupure (pendant l'utilisation de la tronçonneuse);
  • les systèmes de retenue: l'élingue/la ceinture de sécurité (danger de chute de hauteur, on machines qui peuvent se renverser, dans les puits, les citernes et autres zones similaires);
  • les masques respiratoires: masques avec filtre combiné contre vapeurs et poussières (inhalation dangereuses de gaz, de vapeurs et de poussières de produits phytosanitaires).

 

Il faut se rappeler les informations et le mode d'emploi doivent être compréhensibles aux travailleurs intéressés. Donc, avant de procéder avec la formation/l'information des travailleurs immigrés, il faut vérifier si les personnes comprennent ce que l'on dit (ou ce qu'est écrit, en cas des documents) et chercher des manuels en langues qu'ils comprennent, ou chercher quelqu'un qui sache traduire correctement les informations.

 

ULTÉRIEURES INDICATIONS ET RECOMMANDATIONS

  • Les É.P.I. ne sont pas la solution absolue pour éliminer les risques, mais ils doivent être utilisés ensemble aux autres mesures techniques de prévention, aux mesures de protection collective et aux mesures de gérance ou d'organisation.
  • Les É.P.I. sont divisés en trois catégories selon la gravité et le type de risque qu'ils mini-misent. Il faut choisir les plus indiqués.
  • Il faut se rappeler les normales vêtements de travail ne sont pas considérés É.P.I. sauf s'ils protègent la santé et la sécurité du travailleur.
  • Il convient préparer des fiches au nom de chaque travailleur ou on mentionne les données des É.P.I. consignés, la date de consigne, le timbre de l'entreprise, la signature de l'employeur et du travailleur et toutes les informations utiles pour suivre dans le temps la situation.
  • Il faut se rappeler l'Employeur doit veiller sur le respect des dispositions de l'entreprise (prises en phase d'information/de formation professionnelle) de la part des travailleurs pour l'usage des É.P.I..
  • Il faut se rappeler le manque d'usage des É.P.I. peut être origine de sanctions de la part des Organismes de Contrôle même pour le travailleur.
Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

Immagine di prova

 

.